Communication au séminaire doctoral du laboratoire LCF, Université de la Réunion, 19 octobre 2023 “Le politique et la politique dans la recherche réunionnaise dans l’Océan indien”5 min read

Résumé sur une partie des recherches en cours :

Comme dans les recherches de Maigret (2003) et Derville (1997), l’objectif de nos recherches est de se questionner sur les effets des médias sur les politiques publiques et sur le plan sociétal à long terme. Le focus est l’analyse de cette influence sur la réalisation de l’Objectif de Développement Durable (ODD) n°16 des Nations Unies : « Paix, Justice et Institutions » concernant particulièrement la lutte contre la corruption.

Ces recherches dans notre région de l’océan Indien, aux Comores, à La Réunion et à Madagascar, comportent deux axes : d’un côté l’observation des campagnes médiatiques de lutte contre la corruption menée par les organisations et la manière dont elles sont relayées par la presse écrite ; de l’autre, celle de la façon dont la presse initie elle-même des formes de lutte anti-corruption en termes d’investigations, analyses et diffusions.

Pour documenter le premier axe, nous choisissons d’étudier les campagnes médiatiques de l’Organisation Internationale de la Francophonie pour son projet de « Lutte contre la corruption selon une approche basée sur les Droits de l’Homme » lancé en 2022.

Pour documenter le deuxième axe, nous constituons un corpus d’articles relatifs à des affaires de corruption relatées, investiguées ou analysées par cette presse écrite francophone et citant de hauts responsables des pays de l’océan Indien. Nombre de celle-ci se saisit de ces thèmes. Ce sont, par exemple, La Gazette des Comores, Tribune Madagascar, La Vérité (Madagascar), L’Info.re (La Réunion).

Ce travail d’analyse comparative permettra l’élaboration d’une liste d’enjeux classés par ordre d’importance, que l’on peut appréhender par exemple en dénombrant à un moment donné les sujets traités dans la presse écrite francophone de l’Océan Indien et la quantité de temps et d’espace d’antenne ou de ligne qu’ils génèrent. La méthode comparative ici reste la manière d’expérimentation des données recueillies en investigation. La méthode comparative est utilisée par toutes les sciences sociales, comme substitut de l’expérimentation selon l’expression d’Emile Durkheim.

L’analyse comparative nous permettra de vérifier que si les trajectoires de lutte contre la corruption et de bonne gouvernance garantissant l’état de droit au niveau de l’océan Indien sont identiques ou différentes, ce n’est pas parce que les médias sont différents mais parce qu’ils ont fait des choix différents ou communs dans la manière de relater les informations sur la lutte contre la corruption. La méthode comparative est d’abord de présenter en premier lieu ce qui est, ensuite ce qui aurait pu ne pas être et nous mènera vers la compréhension progressive des mécanismes utilisés.

Notre hypothèse de recherche est que l’analyse de ces deux types de matériaux permettra de comprendre comment la presse écrite francophone peut jouer un rôle majeur pour permettre aux acteurs d’acquérir la capacité à agir sur les décisions qui affectent le développement de la vie politique et sociale. Et comment cela pourrait atteindre ou non certains résultats de lutte contre la corruption ainsi que de l’Objectif de Développement Durable n°16 « Paix, Justice et Institutions ».

Aux Comores, l’affaire Sambi a beaucoup fait couler d’encre au niveau de la presse nationale, régionale et internationale. Au pouvoir de 2006 à 2011, M. Sambi, l’un des principaux opposants au régime actuel, était assigné à résidence depuis 2018, un juge d’instruction l’a inculpé de « corruption, détournement de deniers publics, complicité de faux et usage de faux et forfaiture ». La gazette des Comores, médias indépendant national, titre plus de trois fois cette affaire de novembre 2022 à nos jours.

  • « AFFAIRE CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE : L’ancien président Sambi renvoyé devant la Cour de sûreté de l’Etat » (08 novembre 2022)
  • Sambi et Mamadou encourent la perpétuité (25 novembre 2022)
  • 5ème année de détention de Sambi : l’ancien gouverneur Salami, lui écrit (22 Août 2023)

Nos analyses montrent que l’espace accordé au sujet reste une affaire assez intéressante. Cette affaire, démontrent encore une fois que la corruption mine la vie politique, économique et sociale d’un pays placé en 6e position dans les 10 pires économies africaines et 2e pays le plus pauvre au monde en termes de PIB (Banque mondiale,2018).

Bibliographie

CHARRON D., (2009). Introduction à la communication ; étude des effets des médias de masse traditionnels, Université Laval : Département d’information et de communication, 330P.

DEARING J. and ROGERS E., (1996). Agenda-Setting(Communication Concepts Book 6) (English Edition) 1st Edition, Inc: SAGE Publications, 149 pages.

DELMAS V. (2012). “Pour une analyse pluridimensionnelle du discours : le discours politique”. La linguistique, 48(1), 103. https://doi.org/10.3917/ling.481.0103

DERVILLE, (1997). Le pouvoir des médias. Mythes et réalités, Grenoble : Presses universitaires de Grenoble, 152P.

LASSWELL, 1948, “The structure and Function of Communication in Society”, in Bryson (Ed.), The Communication and Ideas, Harper and Brothers,

LIBAERT, (2018). Communication, Vuibert, 544 P.

MASSE, (1992). Méthodes de collecte et d’analyse de données en communication, Québec : Presses de l’Université du Québec, 253 P.

MAIGRET E. et al. (2003). Communication et Médias, Paris : la Documentation française, 127 pages

MCCOMBSM. and SHAW D., (1972). The Agenda-Setting Function of Mass Media, (Vol. 36, No. 2), Quarterly: The Public Opinion, 187 P.

MUCCHIELLI, (2000). La nouvelle communication, Paris : Armand Colin, 214 P.

PENEFF, (2009). Le goût de l’observation, Paris : La découverts, 255P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *